Ce qui est devant paraît toujours éloigné de l’instant. Le futur l’emporte contre le présent. Enfants, nous ne savons rien de cela. Mais un âge advient où l’on s’étonne du nombre de fois où l’on s’entend dire que le temps passe, vite, trop vite. On dit même qu'il fuit. Comme un voleur à l'étalage. Cela vaut autant pour les adultes occupés que pour les adultes à ne rien faire. Celui ou celle qui a inventé l’échelle à mesurer le temps n’était pas doué.  Les secondes ne sont pas les mêmes pour l’enfant , le vieillard, et l’être qui se tient au centre de ces deux.

Ce qui est devant paraît toujours éloigné de l’instant. Le futur l’emporte contre le présent. Enfants, nous ne savons rien de cela. Mais un âge advient où l’on s’étonne du nombre de fois où l’on s’entend dire que le temps passe, vite, trop vite. On dit même qu'il fuit. Comme un voleur à l'étalage. Cela vaut autant pour les adultes occupés que pour les adultes à ne rien faire. Celui ou celle qui a inventé l’échelle à mesurer le temps n’était pas doué.  Les secondes ne sont pas les mêmes pour l’enfant , le vieillard, et l’être qui se tient au centre de ces deux.

Ce qui est devant paraît toujours éloigné de l’instant. Le futur l’emporte contre le présent. Enfants, nous ne savons rien de cela. Mais un âge advient où l’on s’étonne du nombre de fois où l’on s’entend dire que le temps passe, vite, trop vite. On dit même qu'il fuit. Comme un voleur à l'étalage. Cela vaut autant pour les adultes occupés que pour les adultes à ne rien faire. Celui ou celle qui a inventé l’échelle à mesurer le temps n’était pas doué.  Les secondes ne sont pas les mêmes pour l’enfant , le vieillard, et l’être qui se tient au centre de ces deux.